skip to content

image

image

image

Le 5 novembre 2015: résultats concernant les chargements de grains et les cargaisons générales

Le port de Thunder Bay a connu un mois d’octobre supérieur à la moyenne en raison du grand nombre d’expéditions de grains et de cargaisons générales. Au cours du mois, on y a mené des activités d’importation et exportation de cargaisons générales, soit des expéditions entrantes de matériel d’exploitation minière et de ferraille sortantes.     
Au 31 octobre, les expéditions de cargaisons générales d’une année à l’autre étaient trois fois supérieures à la moyenne quinquennale grâce à divers produits, y compris des éoliennes, du matériel d’exploitation minière, des granules de bois et des marchandises liées à un projet pour les sables bitumineux. Le terminal Keefer devrait recevoir d’autres expéditions d’ici à la fin de la saison d’expédition, complétant ainsi une année exceptionnelle pour lui. 
Depuis le début de l’année, le tonnage de grain au port est 23 % supérieur à la moyenne quinquennale (5,7 millions de tonnes métriques par rapport à 4,6 l’an dernier). Comme d’habitude, le blé et le canola y sont les grains principaux, soit 94 % de ceux expédiés par l’entremise du port. Les lentilles y sont un produit en émergence puisque cette année, elles comptent pour 2 % des expéditions de grains.  
Les salés étrangers ont influence particulièrement forte au port cet automne. En octobre, 15 d’entre eux ont fait relâche au port de Thunder Bay et y ont chargé un total combiné de 260 000 tonnes métriques de grains à expédier directement outre-mer. Il y a actuellement 10 salés au port et 20 autres ou plus s’y rendront probablement en novembre, ce qui ne s’est produit que 2 fois au cours des 15 dernières années.